A l’occasion du 11 Novembre, petit cours d’histoire sur la présence des couteaux à cran d’arrêt made in Nontron parmi l’équipement des Poilus.

Parmi les nombreux couteaux de Nontron en vente sur notre boutique en ligne figure un modèle particulier : un couteau à cran d’arrêt qui est en réalité la reproduction du modèle originel développé pendant la guerre de 14-18 par la Coutellerie Nontronnaise. Il était intéressant de nous attarder sur ce couteau à l’occasion de la commémoration de l’Armistice du 11 Novembre.

Revenons il y a un siècle : deux familles qui marqueront l’histoire du Nontron plus d’un siècle durant , les Bernard et les Petit, propriétaires de la Coutellerie Nontronnaise fabriquent des couteaux depuis la fin du XVIIe siècle. Lorsque survient la Grande Guerre, alors que les campagnes se vident et que les jeunes partent au front, les deux couteliers reçoivent une commande providentielle émanant du ministère de la Guerre : fabriquer des couteaux à cran d’arrêt pour l’armée.

Fabrication de couteaux à cran d’arrêt à Nontron.

Un système de fermeture caractéristique

Un modèle similaire à celui qui est en vente aujourd’hui, est alors conçu et accompagnera les poches de nombreux soldats pendant le conflit. Le fameux manche en buis pyrogravé est bien sûr présent, mais la caractéristique de ce couteau pliant vient de son système de fermeture : si le verrouillage des couteaux de Nontron est traditionnellement assuré par un système de virole tournante, le talon de la lame du cran d’arrêt vient ici se crocheter sur le ressort plat qui recouvre le dos du manche. Pour déverrouiller le couteau, il suffit de soulever l’anneau situé sur la palme.

Désormais accessoire de loisirs, acheter un couteau Nontron à cran d’arrêt constitue une manière différente d’aborder l’histoire de France.