Nontron prépare sa 21e Fête du Couteau

Zoom sur le couteau à jambon

29 juillet 2016 Commentaires (0) Événements

Fête du couteau de Nontron : retour sur le prix des 20 ans

Cette année, le soleil brillera-t-il grand siècle sur la Coutellerie Nontronnaise comme en 2015 ?

L’année dernière, pour le vingtième printemps de la fête du couteau de Nontron, la Communauté de Communes du Périgord Vert Nontronnais, « La Passion des Couteaux » et le Pôle Expérimental Métiers d’Art de Nontron et du Périgord avaient organisé un concours de création de couteaux exclusivement réservé aux couteliers professionnels. Le 8 août 2015, Bernard Faye, responsable de la coutellerie Nontronnaise avait remporté « le Prix des 20 ans de la Fête du Couteau » pour son « couteau du Roi soleil »

Ce couteau Coutellerie Nontronnaise a gagné le prix du jury du concours organisé pour les 20 ans de la fête du couteau l'année dernière.

Ce couteau du Roi-Soleil imaginé par la Coutellerie Nontronnaise a gagné le prix du jury du concours organisé pour les 20 ans de la fête du couteau l’année dernière.

Un manche en buis ou en ébène incrusté d’une pièce ciselée au millésime « 20 ans » et encastré dans le blason. Sur la lame en forme de feuille de sauge, la date anniversaire « Fête du couteau 8 & 9 août 2015 », gravée au laser. Chacune des versions buis ou ébène avait été réalisée en 50 exemplaires. Il s’agissait de mettre en valeur l’excellence d’un art artisanal séculaire et la passion créatrice qui a permis de la renouveler.

Un couteau du Roi-Soleil 100% Nontron

Une grande liberté avait été laissée aux participants qui pouvaient interpréter le thème proposé « Un couteau au soleil » comme ils l’entendaient, sous réserve que la valeur du couteau n’excède pas les 1000,00€ TTC (mille euros) et sa longueur, les 24 centimètres.

nontron couteau soleil 3

La Coutellerie Nontronnaise et son coutelier vedette s’était inspirés d’un épisode fameux de l’histoire de la ville.

En 1651, pendant la Fronde, Nontron assiégée était restée fidèle au roi de France. Sa milice composée de bourgeois, soldats et forgerons, au courage trempé comme leurs épées, avait résisté, montant même à l’assaut des villes de Brantôme ou de la chapelle Faucher. En remerciement, Louis XIV avait remis la moitié des impôts des habitants de Nontron et autorisé la ville à joindre à ses armoiries les deux fleurs de lys qui s’y trouvent encore. Une seule condition, dit-on, qu’on lui forge le seul couteau digne de l’astre qu’il s’était choisi pour emblème : « Le couteau du Roi Soleil »

Grâce à La Coutellerie Nontronnaise c’est désormais chose faite et les amateurs de coutellerie d’art ont apprécié.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *